SOUSCRIPTION AU CAPITAL DE PME


Objectif 1 : Défiscalisation

Le principe
Je suis marié. En 2011, notre impôt sur le revenu s'élèvera à environ 7 000 €. Plutôt que de libeller mon chèque à l'ordre du Trésor Public, nous décidons  d'investir cet argent dans une PME. Cet investissement nous offre en premier lieu une réduction d’impôt de 22%. Ainsi, en investissant 32000€, nous économiserons la totalité de notre impôt.
En second lieu, la rentabilité de l’activité de la PME nous assurera une rémunération de nos parts acquises dans la société, rémunération versée sous forme de dividendes.  En tablant sur une rentabilité moyenne de 5%, chaque année nous percevrons environ 1600 €.
Prudence !
Face aux créations abusives de sociétés la loi de finances pour 2011 durcit les critères d'éligibilité des souscriptions. Sont notamment exclues, les activités procurant des revenus garantis (activité photovoltaïque, éolienne etc…), les activités financières, les activités immobilières.
De plus, une condition d’effectif est imposée à  la société : elle devra désormais compter au moins deux salariés à la clôture de son premier exercice.
Intergestion Conseils et Finance réalise pour vous une expertise approfondie de l’éligibilité et de la sureté de la rentabilité des investissements.

Objectif 2 : Préparer sa retraite

Aujourd’hui, j’ai 40 ans. La réalisation d’un bilan retraite avec mon conseiller montre que je ne pourrai pas maintenir mon train de vie actuel après la cessation de mon activité professionnelle. Je recherche donc un investissement me permettant de générer des revenus complémentaires dans une vingtaine d’années.
En investissant au capital d’une PME, je peux d’ores et déjà bénéficier d’une réduction d’impôt de 22% du montant de mon investissement.  Les bénéfices réalisés par la société seront mis en réserve. Au bout de 20 ans, la société procèdera à une distribution progressive des bénéfices ainsi qu’au remboursement du capital investi. Je bénéficierai alors de revenus complémentaires garantis.
Notez bien !
Si l’activité photovoltaïque a été exclue des activités éligibles à la réduction d’impôt pour souscription au capital de PME, il est toujours possible de recourir à cette activité en tant que placement.
L’activité photovoltaïque présente à ce titre deux avantages majeurs :

    • La garantie de la rentabilité : le rachat de l’électricité est lui-même garanti par EDF  à un tarif prédéfini.
    •  Une rentabilité forte : on enregistre une moyenne de 8%.
    • Enfin, l’inconvénient de ne plus avoir d’avantages fiscaux peut se transformer en avantage par le fait même que chaque investisseur peut décider à tout moment de revendre ses actions.